AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Satsurako Arieru [U.Construction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
    Civil
    Pas de sang sur les mains
avatar

Satsurako Arieru




Messages : 13
DATE OF BIRTH: : 13/12/1992
AGE: : 26
EMPLOIS: : Gérante du magasin " Life Symphony"
HUMEUR: : Lunatique
DISPONIBILITE: : 5/7

MessageSujet: Satsurako Arieru   Sam 10 Avr - 17:31

Je suis Satsurako Arieru


    Saki

    • Nom: Satsurako
    • Prénom: Arieru, ce prénom ne te dirait pas quelque chose ?
    • Age: 23 ans
    • Nationalité: Japonaise
    • Métier: Gérante d'une boutique spécialisé dans la vente de CD de musique et de film : son nom, " Life is symphony" . Anciennement, violoniste professionnelle dans un orchestre symphonique.
    • Orientation: Hétérosexuelle, jusqu'à preuve du contraire.
    • Groupe: Civil


Qui suis je?

  • Description Mentale :

    Arieru est une personne très sensible à son environnement, elle ne supporte pas les espaces trop large car elle aime se sentir en sécurité. Vous ne l’emmènerez jamais au bord de la mer car elle ne supporte pas en voir l’étendue et bien sur, elle ne sait pas nager et c’est une raison supplémentaire qui fait qu’elle ne mettra jamais les pieds là-bas. Voir l’océan sur une photographie suffit à lui retourner l’estomac alors imaginez ce qui pourrait se produire si elle se retrouvait par malheur au bord de l’océan ! Elle n’est pas seulement sensible à son environnement, elle est aussi très sensible à l’environnement humain. Ben oui, depuis toujours on s’amuse à la martyriser à l’école comme au conservatoire, même trois de comas ne peuvent pas vous faire oublier une vie sans amour et sans affection… Et je ne parle pas de son entourage, puisqu’Arieru est très protective envers son père. Depuis son réveille, beaucoup de choses ont changées dans la personnalité de la jeune femme mais certaines choses restes et resteront surement inchangées pendant des lustres. D’abord, Arieru est quelqu’un qui préfèrera toujours être seule plutôt que mal accompagnée. Son enfance prolongée dans la solitude totale n’a pas complètement disparut depuis qu’elle est sortit du coma, le seul endroit ou vous pourrez rencontrer Arieru, c’est dans son magasin : Elle ne fait pas beaucoup d’effort pour faire de nouvelles rencontre. Elle ne supporte pas les endroits bondés comme les terrasses des cafés, les restaurants et autres fast-food, les boîtes de nuits qui pullulent de séducteurs et d’allumeuses extraverties. Finalement, en quelque s mois elle a sut s’ouvrir un peu plus aux autres notamment depuis qu’elle a reprit le magasin de son père. Elle est obligée d’être en contact permanent avec les clients, elle fait de plus en plus d’efforts pour mieux communiquer avec les gens. Arieru arrive très bien à s’occuper d’elle toute seule et sans l’aide de personne, elle déteste qu’on vienne l’aider d’ailleurs, elle veut toujours paraître forte, capable de surmonter les problèmes, pour montrer que sa tentative de suicide l’a fait beaucoup avancer et qu’elle n’est pas prête à recommencer.

    Si on parle de ses relations avec les autres, on pourrait commencer par dire qu’il n’est pas désagréable d’échanger quelques mots avec elle puisqu’elle ne refuse pas non plus tout contact avec les autres malgré son penchant solitaire. Ce qui est étrange c’est qu’elle a toujours le don d’intimider ses interlocuteurs, je parle de ceux qui ne la connaissent pas, parce qu’elle donne souvent l’impression d’être ailleurs quand elle vous parle. On aimerait lui demander : tu m’écoutes, toutes les deux minutes tellement on se demande si elle est sur terre ou dans un autre monde…. En vérité, c’est qu’elle analyse tout ce que vous dites et en même temps, elle remet en question beaucoup de chose sur sa façon de pensée ou ses propres opinions. A chaque minute qui passe, Arieru se pose beaucoup de question sur elle et sur ce qu’elle pourrait faire pour améliorer sa personnalité, mais elle vous écoute ne vous inquiétez pas. Par contre, il faut savoir qu’elle ne déballe pas grand-chose quand elle a des conversations, c'est-à-dire qu’elle n’ose pas trop parler parce qu’elle n’est jamais sur que vous soyez très heureux de l’entendre. Dans le sens ou elle a tellement été habituée a ne pas avoir son mot à dire avec qui que se soit qu’elle n’a pas vraiment sur de faire le bonheur de ses interlocuteurs. Elle ne pense pas être très intéressante, elle pense qu’elle est serviable pour exercer son boulot u n point c’est tout après… qui aurait envie de connaître quelqu’un comme elle de toute façon. Vous voyez à peu près sa façon de pensée. Pour le reste et parce que la personnalité de mon personnage est complexe, je vous l’invite à la découvrir en rp !

  • Description Physique :
    Pour avoir un bref aperçu de mon personnage, vous pouvez dès à présent jeter un coup d'œil à mon avatar pour avoir une petite idée physiologique de notre présentatrice. D’une beauté plutôt commune pour certain et énigmatique pour d’autre, notre demoiselle est l’exemple même du type de femme qui attire les hommes par leur charme naturelle, bien que le maquillage et tout autre apport superficielle met encore plus en valeur son beau visage. Le charisme qui ressort de sa personnalité est parfaitement visible sur sa physionomie, agréable à regarder, dont vos yeux auront beaucoup de mal à se détacher. Ses yeux en amandes et d’un beau brun nuancé sont encadrés de longs cils fins presque transparent et à peine visible. Ses lèvres sont douces quand on les effleure du bout des doigts tout comme sa peau, ses dents sont blanches et parfaitement alignées, si elle à l’intention de vous vous adresser son éternel sourire, elle dégage une expression intense de bienfaisance. Il dégage de la jeune femme un vrai sentiment di bien-être, et de paix intérieures… A en voir ses expressions, on peut dire que Arieru montre rarement ses émotions de colère... Les cheveux longs et fins d’Arieru sont fluides et doux au toucher, comme la plus part des asiatiques. Si on parle du reste de sa physiologie, on peut dire que sa silhouette est faite tout en finesse. Ayant l’habitude de courir le matin de bonheur pour s’entretenir, ses jambes sont moyennement musclées. Arieru apprécie beaucoup porter des talons, très pratiques puisqu’elle ne fait pas plus d’un mètre soixante-cinq. Elle porte la plus part du temps des boucles d’oreilles discrètes et elle porte toujours le même bracelet sur le poignet droit de sa main droite, une chaînette en argent que sa grande sœur lui avait offert, le dernier anniversaire qu’elles fêtèrent ensembles. Sa figure élancée lui donne un aspect fantomatique, je parle surtout au niveau de ses déplacements légers et discret. A l’époque des ninjas, Arieru aurait très bien put faire l’affaire car parfois on a tendance à se demander s’il ne survole pas le sol à la voir se déplacer de façon si fluide. En matière de vêtements, elle ne fait pas du tout sa difficile mais il y a certains styles de vêtements qu’elle ne portera jamais, notamment les tailleurs haute forme et les robes de soirées. Certaines couleur, trop vives à son goût, ne reflète pas son état d’esprit d’après elle. N’aimant pas être trop remarqué, elle achète rarement autre chose que des pantalons ou des slims. La seule particularité de son style vestimentaire, serait peut-être cette vieille manie qu’elle a de porter continuellement des chemises, à carreaux, à dentelles, rayées…

  • Histoire: :

    « -Passe ton tour si t’es pas capable de jouer… il y en a plein ici qui voudraient bien gagner le concours, si t’es pas là pour gagner t’a rien à faire ici. Si tu ne peux pas comprendre ça, alors t’es vraiment qu’une hypocrite ! Maintenant pousse-toiii ! » Bam !!!
    [
    Bam, comment ça, Bam ?! me direz-vous. Ben oui, quand on vous pousse violemment contre un mur, c’est souvent l’effet que sa produit quand votre corps le rencontre brutalement sans que vous ayez put empêcher cette rencontre. Ce mur-là, c’est celui de la porte d’entrée de la salle d’examen du plus prestigieux conservatoire de musique du Japon. Et aujourd’hui, ce 31 novembre 2007, a lieu le plus important concours de violoniste de Tokyo puisque le gagnant gagne sa place dans un célèbre orchestre symphonique. Bon dieu, vous voulez que je vous explique toute l’histoire c’est bien ça, parce que ces premières phrases, c’est du charabia pour vous ? En gros, un mec vient de piquer une crise contre notre demoiselle, vous savez qui c’est au moins, j’espère que vous êtes un peu renseigné quand même… ? o___o Bon très bien, en avant pour sa biographie, je vais faire le maximum pour vous parler d’elle mais je suis pas sur qu’elle vous intéresse.

    Satsurako Arieru , à prononcer Arielou, est née le 10 juin 1987 à Tokyo, dans une famille prédestinée à vivre au rythme de la musique : Ses parents étaient de grands passionnés de musique, et cette passion les a conduits à se rencontrer lors d’un concert donné par Satsurako, père. Il a pratiqué tellement d’instruments pendant toute la durée de sa vie qu’il serait difficile d’en élaborer une liste complète sans en oublier. Elle, a préférée donner de sa voix dans un bar/café musical, et lui, était gérant d’un magasin de musique. Arieru a grandie avec ses parents et sa grande sœur, Satsurako Crystal, dans un quartier modeste de la capitale. Elle suivit le mouvement familial à trois ans en débutant des cours de violon et de solfège dans une école de musique peu fréquentée du quartier ou ils vivaient. Avec les connaissances et compétences de ses parents, il fallut bientôt l’inscrire au conservatoire de Tokyo. La petite fille était très talentueuse malgré son jeune âge et il devenait indispensable de développer ce talent dans une structure plus importante. Le conservatoire avait pour but de développer ses capacités en l’incitant à se mesurer aux autres lors des différentes épreuves qu’imposait le conservatoire de Tokyo. Pourtant, elle n’appréciait pas beaucoup cette idée de « concours » entre elle et les autres membres du conservatoire, surtout quand elle se rendit compte qu’elle était bien plus douée que les autres et elle surpassait d’ailleurs assez facilement ses camarades. Très vite, elle comprit que beaucoup ne jouait pas pour leur plaisir personnel, mais surtout pour devenir ou être le meilleur… Au fur et à mesure des années, Arieru devint de plus en plus talentueuse et elle garda pendant plusieurs années le statut de meilleure élève et meilleure instrumentiste de sa catégorie. Elle continua ainsi de grandir, son violon toujours entre ses mains en poursuivant ses études à l’école primaire ou là aussi, elle excellait. Elle remarqua que ses camarades devenaient d’années en années de plus en plus hargneux et de moins en moins agréable avec elle. La jalousie possédait chacun d’entre eux et elle n’eu de traitement de faveur d’aucun d’entre eux, elle était malheureusement très peu aimée.

    Arieru jonglait entre son instrument de musique et ses cahiers d’école, sans connaître les joies de la camaraderie. La seule qui avait le pouvoir de l’amuser, c’était sa grande sœur, qui n’avait jamais de difficulté à le faire apparaître sur le visage de sa petite sœur. A l’école, ses camarades de collège n’auront sans doute pas beaucoup appréciée son côté intello. On lui balançait des cailloux, lui volait ses cahiers et ses livres pendant les récréations et on lui écrasait ses lunettes de vue quand on faisait une ronde autour d’elle en la menaçant de lui bruler son sac si elle ne donnait pas les réponses aux devoirs maisons. Ce n’est qu’en entrant au lycée que beaucoup de choses changèrent pour elle du coté des études. La situation resta la même au conservatoire mais au lycée, beaucoup de choses s’améliorèrent car on ignorait souvent aussi bien les cancres que les plus douées de la classe. En faite, c’est tout à fait ça, on l’ignorait et on la laissait tranquille et au moins, elle n’avait plus de problème mais pas plus d’amis, malgré tout.

    Année 2007


    Le printemps du 18 avril 2007, Crystal annonça quelque chose de terrible pour toute la famille : elle quittait la maison. Crystal partait, mais elle n’apportait rien avec elle, c’est d’ailleurs ce qui interloqua tout le monde. Comment pouvait-elle partir sans prendre un minimum de ses effets personnels ? Les parents d’Arieru couraient derrière elle dans toute la maison pour obtenir plus d’informations sur ce départ soudain mais Crystal répondit quelque chose, qui frappa tout le monde :

    « - Ne vous inquiétez pas pour moi, je sais ce que je fais. Vous n’avez qu’à faire comme-ci je n’avais jamais existé. Ne me cherchez pas. Si je veux vous rencontrer, je viendrais. Ne perdez pas votre temps à me chercher, il se peut que jamais, nous nous revoyions. Prenez soin de vous car par les temps qui courent, on ne sait pas ce qui peut arriver. »

    Extrait du journal d’Arieru Satsurako, 23 avril 2007

    « - Comment peux-tu nous abandonner sans nous donner une adresse ou on peut te contacter, grande sœur. Comment peux tu m’abandonner alors que tu es la seule avec qui je puisse parler… et voilà, tu es partit et personne ne sait ou tu es, ni moi ni tes amis les plus proches ne savent ou tu es. Est-ce que tu reviendras malgré tes dires ? J’ai le pressentiment que tu nous a pas mentit, que tu ne reviendras jamais grande sœur. Pourquoi ce départ si soudain, tout allait bien pourtant jusqu’à maintenant, non ? »

    Le 2 juillet 2007, Arieru apprit au conservatoire qu’allait avoir lieu le 31 novembre 2007 le plus grand concours des violonistes de Tokyo. L’orchestre symphonique « Infinity » cherchait à recruter un jeune talent du conservatoire de Tokyo et c’est pourquoi il était indispensable d’être le meilleur pour être sélectionné. Chacun se prépara pendant les derniers mois qui suivirent mais Arieru, troublé par l’absence soudaine de sa sœur n’eut pas le cœur à préparé le concours.

    Extrait du journal d’Arieru Satsurako, 15 septembre 2007

    « - Je me fiche complètement de ce concours… je n’ai pas envie de gagner parce que je n’ai pas envie d’être musicienne dans un orchestre symphonique, ce n’est pas mon rêve, c’est celui de mes parents, pas le mien. J’en ai marre qu’on me pousse toujours à être la meilleure… c’est ce que j’ai dit ce matin à tout le monde au conservatoire. Ils ne comprennent pas comment je peux parler comme ça. C’est justement ce que j’aimerais, j’aimerais que quelqu’un me comprenne… depuis que tu n’es plus là, Crystal, je me sens seule, je ne peux plus me confier à qui que se soit. Ils ont tous mal réagis en apprenant mon point de vue, et ils m’ont tous poussé à ne pas y participer. Je ne suis pas contente, je n’ai pas envie de participer toutefois, ils ne me donnent pas envie d’y renoncer puisqu’ils ne sont pas agréables avec moi. J’ai pris ma décision, je participerais et j’espère gagner, je vais leur montrer que je ne me laisse pas faire, j’en ai marre, cette-fois ils vont comprendre. »



    31 novembre 2007

    « -Passe ton tour si t’es pas capable de jouer… il y en a plein ici qui voudraient bien gagner le concours, si t’es pas là pour gagner t’a rien à faire ici. On n’a pas tous le même talent que toi, alors dégage… pour une fois, laisse nous gagner et arrête d’être si égoïste, nous, on veut être des pros, on veut être reconnue. Si tu ne peux pas comprendre ça, alors t’es vraiment qu’une hypocrite ! Maintenant pousse-toiii ! »

    Extrait du journal d’Arieru Satsurako, 1 décembre 2007

    « - J’y suis arrivé, j’ai passé le concours et voilà… je suis membre à part entière de l’orchestre. Qu’est-ce que j’ai fait… j’aurais du m’arrêter là, laisser la chance aux autres d’obtenir une place ! Je ne tiendrais pas longtemps là dedans… je ne suis pas faites pour ça ! On me déteste encore plus maintenant… j’ai quitté le conservatoire pour de bon, je suis une professionnelle maintenant. Je me déteste ! Je suis une égoïste… je ne veux pas de cette vie, mais je ne peux plus reculer, j’ai passé un contrat avec eux, ce contrat stipulait que je ne pouvais en aucun cas quitter le groupe, pas avant dix ans d’ancienneté… Il ne me reste plus rien maintenant. Je suis condamné à jouer dans l’orchestre pendant dix ans, Crystal m’a laissé tombé et ma mère est actuellement hospitalisée et je ne suis pas sur qu’elle survive à sa maladie, elle a le cancer parait-il. Mon père ne s’occupe plus de moi, il passe son temps à l’hôpital et ne pense même pas à remplir le frigo quand il part toute la semaine. Et cette putain de vie, cette putain d’ambiance à Tokyo… chère journal, c’est la dernière fois que je t’écris car ce soir, je n’ai plus la force d’écrire… »

    Tokyo times, 10 décembre 2007

    Dans un encadré, en tout petit sur l’une des dernières pages du journal, on pouvait lire :

    [Aujourd’hui dans un quartier de Tokyo, une jeune femme a tentée de se donner la mort en sautant du haut du toit de son appartement. Les policiers ont rapportés que deux jours avant les faits, la jeune femme avait perdue sa mère qui combattait un cancer depuis quelques mois déjà à l’hôpital de Shibuya. La jeune femme aurait subit toute la nuit des soins intensifs mais d’après les médecins, elle serait à ce jour dans un coma dont la durée est encore indéterminée. Il est peut-être question de jours, de mois ou d’année, le bilan n’est pas très positif.]

    Trois ans durant, Arieru prolongea sa vie dans un lit d’hôpital, constamment surveillé par son père. Trois ans pendant lesquels, la vie se prolongeait à Tokyo, de plus en plus perturbé par de nouveaux évènements. Puis trois ans plus tard… elle rouvrit enfin les yeux…

    Extrait du journal d’Arieru Satsurako,
    10 mars 2010

    « - Tu ne t’attendais surement pas à ça hein… moi non plus, je ne m’attendais pas à ça. Je ne me souvenais plus vraiment qui j’étais quand je me suis réveillée, il faut que je marque ici la date de mon réveil pour ne jamais l’oublier : 10 janvier 2010. Je me rappelle de plus en plus de tout ce que nous avons vécue toi et moi, grâce à toi, j’ai put me souvenirs d’un tas de choses qui s’étaient égarées dans ma mémoire. Il y a encore un tas de choses que j’ai oublié, peut-être que certain de mes souvenirs ne reviendront jamais à la surface, je l’ignore… Papa m’a annoncé ce matin qu’il voulait prendre sa retraite, je lui ai demandé ce qu’il comptait faire du magasin de musique quand on a reçue un appel téléphonique à la maison. C’était le responsable de l’orchestre qui me demandait si j’avais envie de reprendre la musique avec eux. J’ai répondue que non, que j’avais autre chose à faire. Puis quand j’ai raccroché, papa m’a demandé si j’avais envie de prendre le magasin, de devenir la nouvelle gérante. J’ai été très surprise, j’ai réfléchie puis… j’ai acceptée. Je n’ai pas touché à un instrument depuis que je suis rentrée à la maison, j’ai toujours l’impression d’avoir les doigts tout engourdie à cause de mon long repos… Je dois prendre du recul, je ne suis plus très à la mode ais-je répondue à papa. Nous avons rit et il m’a dit qu’il m’aiderait à reprendre une vie normal et même, à recommencer depuis le début si j’en avais envie. Oui, recommencer et appuyer sur reset… voilà, c’est la dernière fois que je t’écris, car je suis prête à écrire dans les pages d’un nouveau journal, celui d’une nouvelle vie… »

Mes Liens


    Alone T____T


Et pour finir?!

  • Pseudo: Zuku ♥️
  • Age: 17 ans
  • Quelque chose à changer: Je trouve que le logo devrait être encore plus imposant sur le forum, et un fond serait aussi très agréable ! ♥️ Mais sinon, si je me suis inscrite, c'est que j'aime déjà beaucoup le design du forum ! ♥️
  • Comment avez vous trouver le forum: Un forum tout neuf sur lequel je pense bien m'amuser ! (=
  • Un commentaire: Do you want play with me ? =D


Dernière édition par Satsurako Arieru le Lun 12 Avr - 13:53, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    Policier
    Et super Modérateur
avatar

Mudo Genji




Messages : 30
DATE OF BIRTH: : 18/05/1992
AGE: : 26
EMPLOIS: : Policier
HUMEUR: : Niice
DISPONIBILITE: : En stock.

MessageSujet: Re: Satsurako Arieru [U.Construction]   Dim 11 Avr - 11:58

    Bienvenue Arieru-chan c:
    Joli avatar *o*
    Courage pour ta fiche ! Hésite pas si tu as des questions ou autres c:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    Policier
    Et super Modérateur
avatar

Takeda Roka




Messages : 32

MessageSujet: Re: Satsurako Arieru [U.Construction]   Dim 11 Avr - 12:15



    Bienvenue Miss Artiste!

    Courage pour ta fiche!

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    Civil
    Pas de sang sur les mains
avatar

Satsurako Arieru




Messages : 13
DATE OF BIRTH: : 13/12/1992
AGE: : 26
EMPLOIS: : Gérante du magasin " Life Symphony"
HUMEUR: : Lunatique
DISPONIBILITE: : 5/7

MessageSujet: Re: Satsurako Arieru [U.Construction]   Dim 11 Avr - 19:25

    Merci beaucoup c'est très gentil ! (=
    J'ai enfin terminé ma fiche, j'espère que sa suffira ! =)

    [Mudo Genji, veux-tu m'épouser ? ♥️*__* Je suis une fan de Hiro Mizushima ! xD C'est mon idéal masculin... il nous faudra un liiien ! >___< Enfin si tu veux bien ! xD En plus un sexy policier ! *_*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    Administrateur
    Toujours à votre service
avatar

Bloody Traitor.




Messages : 96

MessageSujet: Re: Satsurako Arieru [U.Construction]   Dim 11 Avr - 21:27

Voila, et bien je te valide, avec une question: "elle est devenue quoi Crystal" parce que j'ai peut être loupé un truc hein, mais bon ça éveille ma curiosité ça!
Bref validée!
Tu n'as plus qu'à créé ta fiche de liens et demander quelques trucs et voila!
Et puis bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endlessdeath.forum-nation.com
    Policier
    Et super Modérateur
avatar

Mudo Genji




Messages : 30
DATE OF BIRTH: : 18/05/1992
AGE: : 26
EMPLOIS: : Policier
HUMEUR: : Niice
DISPONIBILITE: : En stock.

MessageSujet: Re: Satsurako Arieru [U.Construction]   Dim 11 Avr - 21:58

    Haaan XD... Trop adorable Arie' :3
    Et pas de sushi pour le lien ! c:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    Civil
    Pas de sang sur les mains
avatar

Satsurako Arieru




Messages : 13
DATE OF BIRTH: : 13/12/1992
AGE: : 26
EMPLOIS: : Gérante du magasin &quot; Life Symphony&quot;
HUMEUR: : Lunatique
DISPONIBILITE: : 5/7

MessageSujet: Re: Satsurako Arieru [U.Construction]   Lun 12 Avr - 10:27

En faite, j'aurais aimé en faire un personnage prédéfinis si les membres sont autorisés à en faire ! ^^' Je voulais en faire une membre de Ryuuketsu, c'est pour ça que j'ai pas donné de détail. En tout cas, merci beaucoup ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    Administrateur
    Toujours à votre service
avatar

Bloody Traitor.




Messages : 96

MessageSujet: Re: Satsurako Arieru [U.Construction]   Lun 12 Avr - 10:29

Bien sûr, je vais créé une partie dans les predefs pour ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endlessdeath.forum-nation.com


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Satsurako Arieru [U.Construction]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Satsurako Arieru [U.Construction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Death. :: Gestion des Personnages :: Feuilles de Personnage :: Personnages Validés :: Civil.-