AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sawai Hitomi. [Uncomplete.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
    Criminel
    Vous avez dit Méchant?
avatar

Sawai Hitomi




Messages : 19
DATE OF BIRTH: : 18/02/1990
AGE: : 28
EMPLOIS: : Serveuse dans un bar.
HUMEUR: : Joueuse.
DISPONIBILITE: : Open. ♥

MessageSujet: Sawai Hitomi. [ Completed. ♥ ]   Dim 11 Avr - 10:42

Je suis { Sawai Hitomi


    Featuring. Park Shin Hye.
    (c)YoonA

    • Sawai.
    • Hitomi.
    • 20 ans.
    • Japonaise.
    • Serveuse dans un bar .
    • Hétérosexuelle.
    • Ryuuketsu.


Qui suis je?

  • Description Mentale;
    Oui, je sais. Comme cela, on pourrait se croire dans un remake de Coffee Prince. Une jeune fille serveuse dans un bar ayant les cheveux courts, c'est d'une originalité, n'est-ce pas ? … Mais non, tout ceci est utile, bien entendu. Enfin, quoi que ses cheveux courts, pas tellement … Peu importe. En voyant sa tête angélique, on peut se dire que elle ne peux pas faire de mal à une mouche. Et c'est vrai. Cependant, elle est maligne et même si elle ne touchera à personne, elle connaîtra tous ses moindres petits détails. En effet, elle a choisi ce métier exprès: serveuse dans un bar. Savez-vous combien d'informations précieuses circulent dans ces endroits ? Autant que les inutiles, sans doute. Mais peu importe, elle, ce qu'elle veut, c'est surtout obtenir quelque chose qui puisse aider son grand-frère dans sa lutte. En fait, quand on y pense bien, elle n'est pas une criminelle dangereuse ou quoi que cela soit d'autre, elle suit juste ce que son frère fait. Il l'a toujours aidée, toujours soutenue, il n'y a pas de raisons que cela aille toujours dans le même sens. Et puis bon, il a l'air d'y tenir alors faisons de notre mieux, n'est-ce pas ? Seulement, comme Jun est un peu une tête brûlée sur les bords, elle n'hésite pas à remettre en cause leur rôle de cadette et aîné pour le remettre à sa place quand il déborde. Toujours souriante envers ceux qu'elle connaît, elle n'hésite pas non plus à leur venir en aide si ceux-ci en ont besoin. Enfin, tant que c'est dans ses cordes, évidemment. Hitomi peut, au contraire, paraître très froide et distante envers les gens qu'elle connaît peu ou ceux envers qui elle n'a pas confiance. La gentille et sympathique jeune femme pipelette se transforme aussi tôt en une femme froide et cynique qui ne met pas beaucoup de temps avant d'envoyer de cinglantes répliques dans la face de celui/celle qui l'a cherchée. Polie et sage, elle est surement la plus posée et mature des Ryuuketu, c'est pourquoi – dans le but de se complaire dans sa tâche – elle est devenue serveuse dans un bar. Utilisant son sourire envoutant pour faire parler les clients, c'est grâce à cela qu'elle parvient à obtenir des informations de la part des policiers eux-même ayant bu plus que de raison, aidés par elle bien entendu. Avec son frère, c'est différent. La jeune femme mature se transforme aussitôt en enfant, elle adore lui sauter dessus et passer le plus clair de son temps près de lui à faire tout et n'importe quoi. Simplement, depuis la mort de leur « père » il est d'humeur moins joueuse. Afin qu'il retrouve le sourire, même si ce n'est que très léger, Hitomi s'est promis de l'aider à fond. Mais juste pour lui, soyons d'accord. Il est simplement hors de question de venger une personne qui les a abandonnés depuis leur plus jeune âge et les a poussés à devenir des criminels redoutés, ça, c'est sûr ! Enfin bon, pour la fierté et l'orgueil de leur organisation autant que la sienne et celle de son frère, la japonaise se remet une fois de plus à escroquer les policiers avec classe dès qu'un se présente à elle. Que ce soit dans son bar, ou dans la rue. D'ailleurs, elle n'a pas peur d'eux, quand elle en voit un, elle agit comme quelqu'un agirait naturellement. Sauf qu'en plus, elle va les voir et leur parler comme une bonne citoyenne s'inquiétant du sort des membres des forces de l'ordre, simplement pour être au courant de ce qu'il se passe. Il est évident qu'ils ne disent pas leur plan à une parfaite inconnu – qui n'est plus si inconnue auprès de certains officiers – mais voir leurs actions suffit à Hitomi pour tenter de contre-carrer leurs plans à l'aide de son frère et de toute l'organisation en elle-même.
  • Description Physique;
    « Je ne pense être ni belle, ni moche. »
    De toutes façons, la beauté n'est que subjective d'après elle. Et elle a raison. Certains pourraient très bien la trouver totalement mignonne avec ses cheveux courts et sa bouille d'ange alors que d'autres pourraient trouver justement ses traits de visage trop froids et crier au scandale quand au fait que ses cheveux soient si courts. Oui, en Asie, il paraît que les filles tiennent beaucoup à leurs cheveux. Mais ce n'est pas le cas d'Hitomi. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle néglige totalement son apparence, mais il se trouve qu'elle se fiche pas mal de l'avis des autres. Sauf celui de son frère s'entend. C'est pour cette raison qu'elle ne force pas sur le maquillage, voir carrément qu'elle n'en met pas du tout. Elle est très bien au naturel, alors pourquoi insister sur ses lèvres déjà bien rouges et ses yeux qui ressortent déjà assez comme ça ? Et elle a la chance d'être asiatique et donc d'avoir une peau sans imperfections. Que demander de plus ? Bah voilà, c'est tout ce qu'il suffit à la jeune femme. Tant qu'elle se « plait » à elle même, elle ne demande pas l'avis des autres. En revanche, si Jun venait à lui faire une quelconque remarque négative que ce soit sur un tee-shirt ou autre, il est clair que ce même vêtement finira dans la poubelle la minute suivante. Il ne faut pas décevoir la personne qui compte le plus à vos yeux, voyons.
    « Robes, strass et paillettes sont ridicules. »
    En effet. Ce n'est pas demain la veille que vous allez apercevoir la jeune femme avec du rose, des paillettes et le dernier sac en vogue du moment, non, pas du tout même. Même s'il lui arrive parfois de porter des vêtements purement féminins comme une robe, elle sera exclusivement noire ou dans les tons sobres. Ne souhaitant pas spécialement se faire remarquer. Pourquoi faire, de toutes façons, hein ? Pas besoin de sortir du lot et de se faire remarquer des autres pour être unique. C'est ce qu'elle pense. C'est pourquoi elle aura plus souvent des vêtements dans les couleurs sombres et plutôt longs. Montrer sa peau n'est pas vraiment sa spécialité ou son trip. D'ailleurs, elle se demande bien comment certaines font. On peut très bien être sexy sans montrer sa peau, vous n'êtes pas d'accord ? De toutes, que vous le soyez ou pas, cela ne changera pas son opinion. Forcément, je dis qu'elle ne s'habille pas spécialement « fémininement », mais il va de soit qu'elle ne porte pas non plus un jogging et des baskets à longueur de temps ! Non, même, elle n'en met pas. Hitomi est capable de porter des jeans et des vestes avec classe, peut-être même mieux que les hommes eux-même. Et c'est ce qui fait son charme.
  • Histoire;
    Chapter One.
    « Moi la preeeemmmm'ssss !!! »

    Se poussant de justesse avant que la tempête n'arrive, Jun sourit avant d'arrêter le robinet gauche qui laissait, depuis une bonne dizaine de minute, couler l'eau chaude. Quelques seconde après, débarquait sur le pas de la porte, sa petite sœur adorée qui tirait une tronche jusque par terre. Sa mère venait une fois de plus de lui interdire de prendre son bain avec son frère. Mais étant malade, elle devait rester allongée dans son lit et ne pas bouger, donc Hitomi&Jun ne l'écoutaient pas forcément quand à ce détail-là. Non pas qu'ils fussent de sales gamins désobéissants, mais dès que leur mère leur interdisait quelque chose qui avait un rapport avec le fait qu'ils soient ensemble, il n'y avait plus personne. Du coup, l'interdiction du bain avait beau ressortir à chaque fois et faire bouder la cadette à chaque fois, son frère aîné lui souriait toujours en disant qu'elle pourrait se doucher avec lui mais que ce serait la « dernière fois ». Et cela fait quatre ans que c'est la « dernière fois ». C'est pour cette raison, qu'elle entre dans la salle de bain, une moue disgracieuse affichée sur le visage avant de laisser place à un immense sourire rayonnant en entendant la phrase habituelle de son frère. Et c'est en courant qu'elle s'approche de la baignoire et saute dedans avant de tapoter sur l'eau, lui indiquant qu'il pouvait également entrer dans l'eau à son tour. Ce qu'il ne mit pas deux heures à faire. Les canards et les poupées barbies envahissent la baignoire et flotte sur l'eau claire et chaude. Hitomi s'amuse à faire l'avion et, si je ne m'abuse, un canard jaune vient même d'attaquer la blonde qui a toujours son maquillage sur elle malgré le quart d'heure passé dans l'eau. Elle fait l'avion avec le savon jaunâtre posé sur le rebord de la baignoire avant de le laisser couler dans l'eau et de l'attraper de nouveau. Pour le tendre à son grand frère, âgé à peine de douze ans, qui se met à lui frotter le dos en lui racontant une histoire. Une histoire vraie puisqu'il s'agit de sa journée qui venait juste de se terminer. La demoiselle réagit de temps en temps en tournant la tête vers lui et en lui posant une question qui le fait généralement rire. L'innocence et l'insouciance de la jeune fille étaient deux choses qui faisaient à ce qu'elle posait souvent des questions gênante ou stupides qui en faisaient rire plus d'un. Mais comme tout bon enfant, il y a des questions que l'on pose et qui font mal puisqu'on ne sait pas qu'elles font du mal. Et c'est exactement ce qui arrive à notre petite aujourd'hui. Après qu'elle lui ai raconté que son amoureux du moment de la maternelle lui avait piqué son gobelet d'eau qu'elle utilisait pour faire de la peinture, Jun réagit en lui disant que les hommes ne devraient pas faire du mal aux jeunes filles. Parce que, oui, mine de rien, la petite Hitomi avait boudé longuement, c'était son gobelet, zut ! Mais bon, son amoureux en avait décidé autrement. Et c'est à partir d'une petite blague que tout part de travers. Une petite plaisanterie innocente qui vire sur le sujet qui fâche.
    « C'est moi l'homme de la maison ici, sourit fièrement l'aîné en bombant le torse et levant ses pouces.
    _ Mais on écoute pas maman quand même, ça veut dire qu'on lui fait du mal, non ?
    _ Non, regarde, je suis sûr qu'elle est contente de nous entendre raconter nos journées!
    _ Oh tu crois ?
    _ Bien sûr ! Même qu'elle ira gronder ton amoureux quand elle ira mieux.
    _ Non. Quand elle ira mieux, elle voudra entendre les journées de papa … »
    Arrêtant d'un coup de masser les cheveux de sa petite sœur, Jun baissa ses yeux vers elle, ne voyant rien d'autre que sa nuque et son dos. Leur père ? Ah, oui. Lui, il l'a connu. Hitomi .. C'est une autre histoire. Faut dire, il est sans cesse absent, mais bon, il a promis qu'il reviendrait, alors le jeune garçon veut y croire, même si la petite fille pense totalement l'inverse. Les journées de son père … Et il n'était même pas capable de dire dans quel métier il travaillait. Soupirant doucement, d'un air triste, l'aîné repensait soudainement au peu de temps qu'il avait passé avec lui dans le plus grand des silences.
    « Froiiiiid! Tu souffles froid, aniki!
    _ Oh, pardon! »
    Et il se remet à lui masser les cheveux, ses pensées toujours tournées vers leur père absent … Eux deux ne connaitront probablement jamais le deuxième protagoniste dans l'histoire de leur naissance. C'est ce qu'il s'était persuadé.

    Chapter Two.

    Les années ont passé rapidement, beaucoup trop rapidement aux yeux de la jeune fille qui a du mal à croire qu'elle a déjà seize ans. Wah. Elle est déjà au lycée et mène des études pas brillantes, mais correctes en tout point. Elle n'a pas redoublé, n'a pas de difficultés particulières, mais n'excelle pas non plus en ayant des A à tous ses devoirs. Jusqu'ici, sa vie n'a pas été trop ennuyante, cela dit, elle n'y avait pas rebondissement particuliers non plus. Au fur et à mesure des années, elle a arrêté de bouder pour une douche, et son amoureux voleur s'est fait la malle en Corée. Mais cela ne l'a pas empêché de vivre, oh que non, elle mène même une petite vie tranquille et ne se plaint absolument pas. Bon, il y a cette histoire de virus qui la travaille un peu, mais elle ne s'en préoccupe pas plus que cela, jugeant cela inutile. Quoi qu'elle puisse penser, faire ou spéculer, cela n'aidera en rien. Laissons faire les forces de la police. Depuis le temps qu'ils exercent, ils devraient être dans la capacité de sauver la nation, non ? Ils sont là pour cela de toutes façons, il lui semble. Même si ses sorties sont nettement plus diminuées qu'auparavant, l'adolescente parvient à sortir de temps en temps avec ses amies pour aller faire un tour par-ci par-là, manger des glaces ou des crêpes pendant que ses amies essaient les dernières robes en vogue. Oh, elles ont bien essayé de convaincre Hitomi que le shopping c'était le bien, mais cela n'a pas marché, elle préfère venir en tant que touriste et dire à ses amies quels habits leur sied le mieux plutôt que d'en acheter elle-même. Et puis, elle n'est pas spécialement riche, l'argent ne tombe pas du toit, alors ne gaspillons pas « pour rien ».
    Seulement voilà, ce soir, alors qu'elle rentrait à l'heure pile du couvre-feu, soit vingt-trois heures tout rond, elle ne s'attendait pas à … Ce drame.
    Son frère n'est pas encore arrivé, il faut dire, il enchaine les petits boulots pour gagner un peu d'argent, donc il ne rentre que très tard. Mais dès qu'il était là, il était chouchouté comme un roi, donc il ne s'en plaignait peut-être pas forcément. Ou du moins, pas devant sa jeune sœur.
    Comme à son habitude, elle monte au premier étage voir si sa mère va bien. Mais tout ce qu'elle obtient comme réponse dès qu'elle frappe à sa porte, c'est le silence le plus complet. Peut-être dort-elle ? Peut-être. Mais dans le doute, Hitomi ouvre quand même la porte et entre. Là, elle voit sa mère allongée dans son lit, ce qui ne change pas, mais avec la lampe de chevet allumée. Oh, bon sang, et dire qu'il y a quelques années de cela, c'était elle qui faisait le reproche à sa fille d'éteindre les lumières parce que cette, je cite, « foutu électricité n'est pas donnée » ?... Ah, on ne refait plus les gens à partir d'un certain âge. Et, non, je ne suis pas en train de dire qu'elle était vieille, voyons ! … Seulement, voilà, dès qu'elle parvient à côté de la silhouette de sa mère pour éteindre la lampe, elle se rend compte que sa peau est étonnement blanche, en plus, il fait froid dans la pièce et elle n'entend aucunement le bruit d'une respiration régulière comme lorsque l'on dort. Doutant une fois de plus, elle pose sa main sur l'avant-bras de sa mère et retient un cri. Peu après, son frère arrive, monte les escaliers afin de venir embrasser les deux femmes de sa vie et trouve sa cadette dans la chambre de sa mère. Ah bon ? Cela le surprend, mais pas plus que cela. Ce qui le surprend plus, c'est que sa moitié de sang est assise sur ses talons, les mains à plat sur le sol et le visage baissé, à côté du grand lit double de sa génitrice. Croyant que sa petite sœur a un problème, il s'approche d'elle et lui demande si tout va bien. Pour seule réponse, elle pointe sa mère du doigt et dès qu'il la voit, il se laisse glisser sur les talons à son tour, choqué, enlaçant sa sœur tandis que celle-ci se laisse librement allée aux larmes qui brouillent sa vue et son esprit, avant de tomber dans un profond sommeil cauchemardesque dans les bras de Jun.

    Chapter Three.

    Parce qu'elle est forte, qu'elle est géniale et qu'elle a un grand-frère en or, Hitomi a surmonté toute cette histoire en faisant fi de ses sentiments. Ou en tentant du moins. Elle a maintenant dix-neuf ans. Parce que, oui, il lui a fallu un bon nombre d'années avant de se remettre du choc qu'elle a eu. Et dieu sait combien de siècles il lui aurait fallu si Jun n'avait pas été là … Enfin, peu importe. Maintenant, elle est tout justement admise à l'université. Elle a réussi à obtenir une bourse et poursuit des études de médecines. En attendant d'être qualifié, elle travaille dans un bar. Oh, peut-être aurait-elle pu travailler ailleurs, mais disons que ce métier lui convenait parfaitement dans la conjecture actuelle des choses. Oui, ça y est, elle fait bel et bien partie des Ryuuketsu qu'elle a rejoins peu après la mort de sa mère, suivant simplement son frère et ne se souciant pas du reste, elle s'est dis que c'était parfait si elle était serveuse. Vous savez, le bar pas très loin du QG des forces spéciales, hein ? Ben ouais, celui-là, là. Elle y est. Et vous savez comment est l'être humain quand il a pris un peu trop d'alcool. Certaines sont plus encline à quitter le haut, d'autres sont plus enclins à parler. Et voilà, c'est à ça qu'elle sert. Sans que l'on le lui demander, Hitomi sert de trop grosses doses aux clients exclusivement policiers et continue de poser des questions qui paraissent insouciantes et innocentes alors qu'en réalité elles sont capitales. Jusqu'ici, elle a été assez maligne pour que les soupçons ne pèsent jamais sur elle, ou même l'un des membres des ryuuketsu tout court, d'ailleurs. Les arrêtant dans leurs actions quand elle jugeait cela beaucoup trop dangereux ou inutile, de la sorte, elle pouvait continuer ses escroqueries tranquilles. Seulement voilà, c'était pour retrouver leur père qui avait laissé leur mère mourir sans scrupules aucuns, alors Hitomi était tout à fait réticente. Mais comme cela semblait beaucoup tenir à cœur à son frère adoré, elle avait décidé de le suivre sans se poser trop de questions non sans le prévenir que cela ne lui faisait ni chaud ni froid s'ils le retrouvaient ou pas. Et c'est ainsi que, finalement, ils parvinrent à le retrouver. Les retrouvailles furent étranges. Autant Jun semblait être au summum de son extase, autant si elle l'avait pu, la cadette serait bien partie jouer aux billes dans un parc. Elle était totalement désintéressée par cette homme et n'arrivait pas à leur trouver de quelconques ressemblances physiques ou même morales si ce n'est que maintenant, de par sa faute, ils étaient tous trois des criminels recherchés. Bravo. Père modèle.
    Pendant que Jun passa son année aux côtés de son père, Hitomi garda néanmoins ses distances. Elle n'avait absolument pas confiance en lui. Il était à la fois hors de question qu'elle supporte sa vue plus longtemps, mais à la fois impossible de le laisser seul avec son aîné, qui savait ce qu'il allait se passer …? Quoi qu'il en soit, durant cette-même année, elle s'éloigna un temps soit peu de son aniki favoris. Jusqu'à ce jour. Le jour où on annonça le décès de celui qui lui avais donné la vie, mais qui l'avais à la fois complètement détruite. Cela va de soit qu'elle fut celle qui resta aux côtés de son frère, mais elle ne ressentait ni douleur ni peine et cela la faisait tout de même culpabiliser vis-à-vis de son aîné qui, animé par la colère, décida de ne pas se laisser faire.

Mes Liens


    (c)YoonA
    Le voilà, le grand-frère terrible ! ... Enfin, terrible. Non. Il n'est pas terrible dans le sens premier du terme, il est plutôt terrible dans le genre génial! Il va de soit que son frère est sans doute la personne qu'elle préfère le plus dans toute sa famille. Même si elle est la cadette, elle n'hésite pas à le remettre dans le "droit" chemin dès qu'il a tendance à s'en détourner. Il l'a toujours protégée, à elle de l'aider un peu, non ?

    (c)YoonA
    Tout, en passant par ses gestuelles, son attitude ou même ce qu'il dégage, effraie Hitomi dans un sens. Non, non, elle n'est pas terrorisée par ce type, disons simplement que ... Elle ne lui fait pas confiance, voilà ! Pas du tout même. Il lui fait penser à ce qui lui a servi de père. Enfin, que dis-je, elle n'a pas de père. Tout comme elle n'a aucune amitié ou sentiments envers lui. Il lui fait penser à son géniteur. Non, vraiment, elle et lui, ça ne le fait pas.


Et pour finir?!

  • Pseudo: YoonA.
  • Age: Entre 15&20.
  • Quelque chose à changer: Nope. :3
  • Comment avez vous trouver le forum: Partenariat. <3
  • Un commentaire: Yeah. <3 Je suis totalement tombée amoureuse de ce perso. *O* & pis un fofo ayant comme inspi Bloody Monday, j'pouvais pas laisser passer ça, tout comme Narimiya en grand-frère hahaha #out#. J'arrête de faire la groupie et je termine la fiche, oui, oui..


Dernière édition par Sawai Hitomi le Dim 11 Avr - 20:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    Policier
    Et super Modérateur
avatar

Mudo Genji




Messages : 30
DATE OF BIRTH: : 18/05/1992
AGE: : 26
EMPLOIS: : Policier
HUMEUR: : Niice
DISPONIBILITE: : En stock.

MessageSujet: Re: Sawai Hitomi. [Uncomplete.]   Dim 11 Avr - 12:00

    Nyuuu c:
    Bienvenuue Hitomi-chaaan ^w^
    & Courage pour ta fiche!
    Si besoin est, hésite pas à mp un membre du staff ! c:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    Policier
    Et super Modérateur
avatar

Takeda Roka




Messages : 32

MessageSujet: Re: Sawai Hitomi. [Uncomplete.]   Dim 11 Avr - 12:12



    Hello Miss!

    Courage pour ta fiche!

    La Police est là pour toi

    cat

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    Criminel
    Vous avez dit Méchant?
avatar

Sawai Hitomi




Messages : 19
DATE OF BIRTH: : 18/02/1990
AGE: : 28
EMPLOIS: : Serveuse dans un bar.
HUMEUR: : Joueuse.
DISPONIBILITE: : Open. ♥

MessageSujet: Re: Sawai Hitomi. [Uncomplete.]   Dim 11 Avr - 16:19

    Oh oui~ C'est que j'ai tellement besoin de la police.
    Merci à vous deux, en tout cas. :3

    Et voilà, c'est pour prévenir que j'ai terminé ma fiche. ♥️
    Seulement voilà, j'ai ajouté deux-trois trucs à ma manière. Cela ne change pas le perso (enfin je crois. ôO ) donc si jamais cela ne convient pas, je le supprimerais. Sinon ... Voilà. :'D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    Administrateur
    Toujours à votre service
avatar

Bloody Traitor.




Messages : 96

MessageSujet: Re: Sawai Hitomi. [Uncomplete.]   Dim 11 Avr - 20:09

Hop hop, ça ne m'a pas dérangé ne t'inquiètes pas!!!
Bref, validé!
N'oublie pas d'ouvrir ta feuille de liens, et puis surtout bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endlessdeath.forum-nation.com


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Sawai Hitomi. [Uncomplete.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sawai Hitomi. [Uncomplete.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Death. :: Gestion des Personnages :: Feuilles de Personnage :: Personnages Validés :: Ryuuketsu.-