AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comment chasser les souris ou Comment les souris peuvent finir par manger le chat [Genji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
    Policier
    Et super Modérateur
avatar

Takeda Roka




Messages : 32

MessageSujet: Comment chasser les souris ou Comment les souris peuvent finir par manger le chat [Genji]   Dim 18 Avr - 12:06



    7h-Quartier à l'abandon De Haru-

    Takeda se passa instinctivement la main dans ses cheveux coupés très court. Il était certain d'avoir l'allure d'un militaire dans cet uniforme kaki. Il était entouré d'autres flics de tous les ages et de tous les grades. Un même uniforme gommait la hiérarchie, mais il suffisait de voir la posture de certains pour deviner ceux qui avaient l'habitude d'obéir et ceux qui gueulaient comme des chiens sur leurs subalternes.

    Takeda grognait en se demandant encore pourquoi il avait accepté ce stage d'évaluation...
    Surement pour avoir la paix... Ses supérieurs cesseraient de le harceler pour lui réclamer une preuve de son niveau physique. Takeda était assez indiffèrent. Il doutait de bien des choses sur lui-même mais pas de sa condition physique. Il avait toujours pu compter sur sa résistance, son agressivité sur le terrain et ses talents de tireur.

    Donc, pas besoin de s'affoler...

    Il y avait pratiquement une quarantaines d'hommes en uniforme. Et ce groupe de mâles placés en plein soleil fut regroupé dans la cour d'une usine à l'abandon, et assis sur des chaises pliantes.
    On se serait cru à l'école... et le temps passa...
    Takeda commença à compter mentalement jusqu'à dix. Si il ne se passait rien d'ici là, il partirait... mais il soupira. Il ne le ferrait jamais... Il était trop attaché à la discipline pour donner un spectacle aussi lamentable de fuite.

    Spoiler:
     

    Il eut la surprise d'assister à une démonstration de tir de précision sur une estrade. Il prit cela comme le hors d'œuvre avant le spectacle... Le tireur vida son chargeur puis quitta l'estrade pour laisser place à un officier.

    Takeda reconnut à la posture d'un militaire et certainement un haut gradé. Il trouvait cela parfaitement déplacé... Il était flic, pas soldat. Recevoir des ordres de ce genre de type le crispait profondément...

    La voix raisonna dans la cour sans avoir besoin de micro...

    [Officier Instructeur]: Messieurs de la Police...
    Je me doute que ma présence ne vous enthousiasme pas... Vos supérieurs ont semblé jugé nécessaire d'avoir recourt à l'armée pour vous tester...


    Takeda sentit ses dents grincées tellement il serrait les mâchoires. Il avait la désagréable sensation d'être piégé...

    [Officier Instructeur]... nous avons un petit jeu à vous proposer... Qui nous permettra de tester non seulement votre condition physique, mais aussi votre intelligence...

    Takeda était certain de savoir ce qu'il allait dire. Il y a avait comme un air de "déjà vu"... C'était davantage qu'une évaluation... c'était un test...

    [Officier Instructeur]C'est le jeu le plus basique qui soit... Il faut attraper les "méchants"... Nous allons distribuer les rôles pour savoir qui aura la chance d'être le ou les chasseurs et ceux qui auront la malchance d'être la proie...

    et dans un mauvais sourire...

    [Officier Instructeur] Nous ne sommes pas en démocratie... C'est nous qui choisissons les proies... Il y en aura deux, pour treize chasseurs...
    Quant à ceux qui restent, ils reviendront demain...


    Roka ouvrit de grands yeux... deux contre treize... c'était encore jouable. Mais tout dépendait du terrain de chasse, des avantages accordés aux "proies" et si il était choisi... Il vit l'officier se plonger dans une liste sur papier... et sans lever les yeux...

    [Officier Instructeur] Officier... Takeda Roka... Levez-vous!

    Il ne put s'empêcher de sourire... Il l'avait sentit venir... L'homme l'observa lui aussi en souriant...

    [Officier Instructeur] Vous serez un gibier... intéressant

    *sans blague abruti...*

    ... puis le regard de l'homme sembla errer sur le groupe sans se plonger dans la liste. A cet instant, Roka comprit que sans doute, l'autre "proie" devait être préalablement choisie... cette idée ne fit que le traverser...

    [Officier Instructeur] Policier Genji Mudo... Levez-vous...!!!

    L'officier se tut un instant et dans un sourire après un temps d'observation...

    [Officier Instructeur] Voici une paire prometteuse...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    Policier
    Et super Modérateur
avatar

Mudo Genji




Messages : 30
DATE OF BIRTH: : 18/05/1992
AGE: : 26
EMPLOIS: : Policier
HUMEUR: : Niice
DISPONIBILITE: : En stock.

MessageSujet: Re: Comment chasser les souris ou Comment les souris peuvent finir par manger le chat [Genji]   Mar 20 Avr - 22:27

    Genji n’avait pas accepté ce stage d’évaluation. Non, on lui avait plutôt « imposé ». Qu’il le veuille ou non. Surtout non. Il avait beau eut se révolter, on l’avait finalement remis à sa place, ronchonnant certes. Tout ça parce qu’il avait eu le malheur d’avoir « déçu » son patron pour en reprendre ses termes. Que voulez-vous, Genji est certes un bon policier, il n’en a pas moins un caractère peu… Modulable ? Et son cher et tendre supérieur allait en voir de toutes les couleurs, haha. Se soumettre aux ordres n’était pas dans ses habitudes alors oui il pouvait faire des efforts mais il lui arrivait des fois de ne pas réussir à se contrôler. Ca arrivait surtout en mission, sur le moment de l’action, il n’en faisait qu’à sa toute petite tête. Et cela venait de lui jouer des tours. Résultat de la chose : Sept heures du matin, pas très bien réveillé mais présent en uniforme militaire qui plus est.

    Gen crevait de chaud et soupirait discrètement, là, assis aux côtés d’autres policiers sous se soleil. C’est qu’il en avait des couches pour cette soit disante tenue obligatoire. M’enfin, le point positif c’était que parmi tous ses gars présents, aucun ne semblait être plus haut gradé que l’autre… Ca lui plaisait. Vive l’uniforme.

    A rester sur sa petite chaise pliante, qu’une seule envie : se lever et partir. Mais la punition en serait que plus terrible. Il se souvient du jour où il lui avait annoncé sa participation à ce jeu. Presque un petit plaisir… Alors qu’il ne savait même pas à quoi cela consistait. Mettre en preuve les conditions physiques de chacun ? Bon, ça va, il n’était pas mauvais en sport. Mais un pas mauvais à côté des autres… Hum hum allez savoir.

    Coupant court à ses pensées –et son envie de s’en aller en plein milieu de l’évaluation par la même occasion- on leur présenta une démonstration de tire qu’il regarda avec attention, croisant ses bras sur son torse. De jolis tirs de précisions, il devait l’admettre, se demandant bien ce qui l’attendait après ça. Lorsque l’homme quitta l’estrade, il laissa place à un officier qui prit la parole, introduisant enfin la situation. Ca commençait à l’intéresser… Même si la discipline, ce n’était pas sa tasse de thé. Il avait toujours préféré le café d’abord. Rah café, à cette heure-ci, il en buvait un, tranquillement. Mais non, fallait qu’aujourd’hui, l’armée teste leur capacité. Chacun son boulot, si personne ne se mêlait de l’affaire de l’autre, tout irait bien… Mais allez savoir pourquoi, l’idée d’exposée sa théorie à ce charmant petit instructeur le tentait moyen moyen. Bon, il écouta tout de même ce qu’il avait à dire. Sait-on jamais, il allait p’t’être s’amuser au final.

    … C’était quoi ce système de deux contre treize ? Te-te-te minute ! Et c’était…des vrais tirs ? Il fallait tirer sur ses hommes ? Une mise en situation donc… Bon, il ne restait plus qu’à savoir de quel côté il serait : les chats ou les souris. On se croirait de retour à l’école… Le jour de l’interrogation oral, un élève étant questionné sur la matière précédente à chaque début du cours. On compte les probabilités que cela tombe sur nous et on se fait petit. Généralement, on regarde ailleurs mais ça change rien. Et puis, de toute manière, l’instructeur ne lève pas ses yeux de sa feuille pour désigner la pauvre première petite souris.

    « Takeda Roka ». Il le regarda se lever, la rangée devant un peu à sa droite. Ainsi, c’était ce mec qu’il aurait dans son équipe ou qu’il devrait chasser. Il crut entendre « intéressant », sans certitude. Il avait pas du être choisir aux hasards, sûrement pas. Les deux proies ne le seraient pas, il faut qu’il y aie de la résistance pour tester les capacités des autres je suppose hn ? Voilà pourquoi, quand son nom sorti, il parut d’abord surpris puis compris qu’une personne se cachait là-dessous. Ouais, trop évident. L’officier l’avait cherché du regard, comme au courrant et vérifiant qu’il était bien présent. Que pouvait-il fait à part se lever, hn ?

      « bah voyons … »

    Le dit policier Mudo Genji était donc le deuxième désigné et le deuxième debout. Il sourit à la remarque du militaire puis dériva ses yeux sur son « coéquipier ». Une paire prometteuse hn ? Mah… Du moment qu’il en sortait vivant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Comment chasser les souris ou Comment les souris peuvent finir par manger le chat [Genji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Death. :: Tokyo :: Rues de Tokyo. :: Rues & Places.-